État 21 – Politiques agroenvironnementales

Les pays occidentaux ont entrepris dans les années 1950-1960 une révolution de leur secteur agricole pour le rendre plus productif, en faisant appel à la machinerie agricole, au développement de monocultures sur de grandes surfaces et à l’utilisation de pesticides et d’engrais. Or, ce modèle agro-industriel et les politiques qui le soutiennent sont de plus en plus remis en question par différents enjeux économiques, environnementaux et sociaux.

Le désengagement de l’État
Au moment même où l’agriculture est aux prises avec ces défis multiples, l’État québécois se désengage de ce secteur depuis les années 1990. Entre 1993 et 2019, les effectifs du ministère de l’Agriculture ont diminué de 49 %. De nombreux aspects des politiques agroenvironnementales qui étaient assurés par la fonction publique sont désormais délégués à des acteurs privés, des organismes sans but lucratif (OSBL) ou des municipalités.

Des exemples du retrait de l’État
Les activités de recherche concernant l’agriculture sont maintenant réalisées par des organisations de type partenariats publics-privés. Les services-conseils offerts aux agriculteurs pour les appuyer vers un modèle plus durable sont assurés depuis la fin des années 1990 par les clubs-conseils en agroenvironnement, des OSBL administrés par des producteurs agricoles. Le financement public de ces deux types de structure a diminué et est devenu plus compétitif avec l’instauration de financement à l’acte ou par appels à projets et par la mise en place d’une logique d’utilisateur-payeur où les services offerts ne sont pas gratuits.

Nos questionnements
Quels sont les effets de ces réformes managériales sur la mise en œuvre des politiques agroenvironnementales ? La coordination entre les différents acteurs est-elle efficace ? Comment éviter l’influence indue de certains groupes d’intérêt sur des enjeux écologiques et de santé publique ? Comment aider les agriculteurs à améliorer leur bilan agroenvironnemental tout en assurant leur pérennité économique ? État 21 enquête sur ces questions en rencontrant des intervenantes et intervenants qui travaillent au quotidien sur ces politiques.

8 juillet 2020

Ligne du temps de l’agroenvironnement au Québec

[…]